Twitter facebook
Le Directeur de publication

Professeur SERY Bailly

Espace Administration

Login:
Pass:
Pass oublié?
FEMME, IDENTITE ET LIBERTE DANS LES TROIS PREMIERS ROMANS D’AYI KWEI ARMAH
Aurélien Gondo DRO
UFR Langues, Littératures et Civilisations
Université de Cocody/Abidjan, Cote d’Ivoire


Résumé
Le parcours des différents personnages féminins et les convictions qu’ils défendent dans les trois premiers romans d’Ayi Kwei Armah, à savoir The Beautyful Ones Are Not Yet Born, Fragments, et Why Are We So Blest?, laissant apparaître deux (2) figures de la femme en relation avec la problématique de l’identité et de la liberté. Il y a une première catégorie de femmes qui vivent mal leur appartenance identitaire et qui ont abdiqué leur liberté face aux valeurs étrangères émanant d’idéologies à fort potentiel aliénant. La seconde catégorie est constituée de personnages féminins imprégnés des valeurs identitaires de leurs communautés et de femmes d’origines étrangères partageant le projet panafricaniste et pannégroïste de préservation de la dignité et de l’identité noire. Elles résistent à l’envahissement des valeurs identitaires déstabilisatrices et font montre de lucidité.

Lire ou télécharger le texte entier (fichier pdf)

[Retour]